Oman | Reconnaissance

Oman | Reconnaissance

Crveno Jezero | Croatie
Dragon’s breath hole | Namibie
Kamacnik | Croatie
Ojos del Salado | Argentine
Miljacka | Croatie
Krupa | Croatie
Kornati | Croatie
Zagorska | Croatie
Stratičnica | Croatie
Gojak | Croatie
Vrelo | Croatie

 

Innover, explorer, préserver. Des altitudes aux profondeurs. En eau douce ou en eau salée. Sous la terre ou sous la mer… Une expérience, une expertise.
Chapeau. Ceci est un bref résumé du texte. Une introduction, quoi. Et rien n’empêche d’écrire plus, et même beaucoup plus pour tirer à la ligne. 

Nous voici de retour dans la grisaille après 10 jours de repérage au sud des Émirats arabes unis.
Oman qui est considéré comme la Suisse de cette partie du monde nous a surpris par ses paysages et ses habitants toujours prêt à nous aider.
Avec une amplitude de climat incroyable du désert brulant au foret de baobab en frontière Yéménite on ne sait jamais quelle sera la surprise qui nous attends dans la prochaine vallée ou le prochain canyon !!!
Les rdv sont pris avec les locaux pour continuer les explorations dans un an avec le support d’une équipe française qui se fera le plaisir de continuer les projets en cours.
Il reste tellement de fil à tirer…. et de belles images à capturer
 

Expédition de désobstruction à Kamacnik.
© DR

End of the first outing of the territory after COVID in the fabulous natural park of Kamacnik in Croatia.

An international team of forces from northern, eastern and western Europe has been working hard for over a week to clean up the resurgence in Kamacnik.
More than 24 cubic meters of wood were extracted from the entrance to the source and then repatriated from the canyon more than 2 km away by inflatable boat, man’s back, wheelbarrow and quad bike.
In this cradle of greenery ……the bears surely laughed to see us shake us like this !!!

« Phrase d’accroche sur une deux, et pourquoi pas trois lignes si nécessaire… Mais oui ! »

Le livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. La plongée est un merveilleux loisir mais comporte aussi des risques quand il est pratiqué en dehors des règles de sécurité. C’est une activité qui ne s’improvise pas. Ce recueil d’histoires vécues n’est en aucun cas un guide des sites ou un manuel de plongée et ne saurait remplacer une formation avec des moniteurs qualifiés. 

Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. 

Expédition Kamacnic. Image rare d’un singe aquatique.
© DR

Expédition Kamacnic.
© DR

Quelques images de l’expédition Kamacnik.
© DR

Botswana | Dans les pas des premiers hommes

Botswana | Dans les pas des premiers hommes

Crveno Jezero | Croatie
Dragon’s breath hole | Namibie
Kamacnik | Croatie
Ojos del Salado | Argentine
Miljacka | Croatie
Krupa | Croatie
Kornati | Croatie
Zagorska | Croatie
Stratičnica | Croatie
Gojak | Croatie
Vrelo | Croatie

 

Innover, explorer, préserver. Des altitudes aux profondeurs. En eau douce ou en eau salée. Sous la terre ou sous la mer… Une expérience, une expertise.
Chapeau. Ceci est un bref résumé du texte. Une introduction, quoi. Et rien n’empêche d’écrire plus, et même beaucoup plus pour tirer à la ligne. 

Carnet de route dans les pas des premiers hommes à partir de demain dans le 13H de TF1. Début d’une série de 6 épisodes pour suivre avec David Salmon à la caméra et Thomas Leroy au montage nous avons suivi une expédition d’archéologues français autour de Laurent Bruxelles qui cherchent les traces des origines du genre humains dans les sables du Kalahari au Botswana.
 
Troisième étape du tournage au en Afrique du Sud pour la chaîne franco-allemande ARTE TV : « Hominins in Botswana – Karst Research Program ».
Nous avons quitté le Botswana pour Johannesburg et plus précisément Sterkfontein.
Ce site est constitué d’un ensemble de grottes qui a livré de nombreux fossiles d’Australopithèques : le  »berceau de l’humanité ».
Le rendez-vous était pris avec l’équipe Laurent Bruxelles et Dominique Stratford qui est le coordinateur des fouilles. C’est dans ce lieu magique que fut découvert le squelette fossile d’une australopithèque  »Little Foot » de 3,67 millions d’années…. plus ancien que  »Lucy ».
 
Seconde étape du tournage au Botswana pour la chaîne franco-allemande ARTE TV : « Hominins in Botswana – Karst Research Program ».
Après 7 heures de conduite dans le bush, nous avons rendez-vous avec l’équipe des scientifiques dans le delta de l’Okavango. Laurent Bruxelles et Bastien Chadelle étudient ici la relation entre les sols du delta et ceux présent dans les grottes via les pollens extraits des carottages.
C’est un lieu magique ou les eaux viennent se perdre dans les terres….un paradis pour les animaux de toutes tailles.
 
Début du tournage d’une vidéo au Botswana pour la chaîne franco-allemande ARTE TV : « Hominins in Botswana – Karst Research Program » Cette première partie sur les terres d’Afrique australe nous emmène à la frontière de la Namibie dans les Aha Hills. Nous avons visité avec l’équipe de scientifique les grottes de Gcwihaba, Blue Cave et Bone Cave à la recherche des ossements mais aussi essayé de comprendre le phénomène de Bio-Corrosion causée par une population de plusieurs centaines de milliers de chauves-souris.
 

Expédition de désobstruction à Kamacnik.
© DR

End of the first outing of the territory after COVID in the fabulous natural park of Kamacnik in Croatia.

An international team of forces from northern, eastern and western Europe has been working hard for over a week to clean up the resurgence in Kamacnik.
More than 24 cubic meters of wood were extracted from the entrance to the source and then repatriated from the canyon more than 2 km away by inflatable boat, man’s back, wheelbarrow and quad bike.
In this cradle of greenery ……the bears surely laughed to see us shake us like this !!!

« Phrase d’accroche sur une deux, et pourquoi pas trois lignes si nécessaire… Mais oui ! »

Le livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. La plongée est un merveilleux loisir mais comporte aussi des risques quand il est pratiqué en dehors des règles de sécurité. C’est une activité qui ne s’improvise pas. Ce recueil d’histoires vécues n’est en aucun cas un guide des sites ou un manuel de plongée et ne saurait remplacer une formation avec des moniteurs qualifiés. 

Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. 

Expédition Kamacnic. Image rare d’un singe aquatique.
© DR

Expédition Kamacnic.
© DR

Quelques images de l’expédition Kamacnik.
© DR

Croatie | Kamacnik

Croatie | Kamacnik

Crveno Jezero | Croatie
Dragon’s breath hole | Namibie
Kamacnik | Croatie
Ojos del Salado | Argentine
Miljacka | Croatie
Krupa | Croatie
Kornati | Croatie
Zagorska | Croatie
Stratičnica | Croatie
Gojak | Croatie
Vrelo | Croatie

 

Innover, explorer, préserver. Des altitudes aux profondeurs. En eau douce ou en eau salée. Sous la terre ou sous la mer… Une expérience, une expertise.
Chapeau. Ceci est un bref résumé du texte. Une introduction, quoi. Et rien n’empêche d’écrire plus, et même beaucoup plus pour tirer à la ligne. 

Fin de la première sortie du territoire après le COVID dans le fabuleux parc naturel de Kamacnik en Croatie.
Une équipe internationale alliant des forces de l’Europe du Nord, de l’Est et de l’Ouest c’est acharnée durant plus d’une semaine à nettoyer la résurgence de Kamacnik.
Plus de 24 mètre cube de bois on été extraits de l’entrée de la source puis rapatriés hors du canyon à plus de 2 kilomètres via bateau gonflable, dos d’homme, brouette puis quad.
Vivement la suite dans ce berceau de verdure ou les ours ont surement rigolé de nous voir nous agiter de la sorte !!!

Expédition de désobstruction à Kamacnik.
© DR

End of the first outing of the territory after COVID in the fabulous natural park of Kamacnik in Croatia.

An international team of forces from northern, eastern and western Europe has been working hard for over a week to clean up the resurgence in Kamacnik.
More than 24 cubic meters of wood were extracted from the entrance to the source and then repatriated from the canyon more than 2 km away by inflatable boat, man’s back, wheelbarrow and quad bike.
In this cradle of greenery ……the bears surely laughed to see us shake us like this !!!

« Phrase d’accroche sur une deux, et pourquoi pas trois lignes si nécessaire… Mais oui ! »

Le livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. La plongée est un merveilleux loisir mais comporte aussi des risques quand il est pratiqué en dehors des règles de sécurité. C’est une activité qui ne s’improvise pas. Ce recueil d’histoires vécues n’est en aucun cas un guide des sites ou un manuel de plongée et ne saurait remplacer une formation avec des moniteurs qualifiés. 

Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. 

Expédition Kamacnic. Image rare d’un singe aquatique.
© DR

Expédition Kamacnic.
© DR

Quelques images de l’expédition Kamacnik.
© DR

Argentine | Lac Ojos Del Salado

Argentine | Lac Ojos Del Salado

Argentine | Lac Ojos Del Salado

Crveno Jezero | Croatie
Dragon’s breath hole | Namibie
Kamacnik | Croatie
Ojos del Salado | Argentine
Miljacka | Croatie
Krupa | Croatie
Kornati | Croatie
Zagorska | Croatie
Stratičnica | Croatie
Gojak | Croatie
Vrelo | Croatie

 

Plus de deux semaines passées entre 3500 et 5800 mètres d’altitude en autonomie totale, parcourant une distance à pied de 80 kilomètres avec une charge de 50 kilos… Sebastien Devrient et Frédéric Swierczinsky viennent d’achever une aventure exceptionnelle : l’exploration en plongée d’un lac d’altitude de la cordillère des Andes au coeur du désert d’Atacama. Texte extrait de : Nouvelle plongée à 5400 m réussie dans les Andes, dans Scuba People.

Ils l’ont fait ! Sebastien Devrient, guide haute montagne et cinéaste et Frédéric Swierczinsky, le plongeur de l’extrême, viennent d’achever une aventure exceptionnelle : l’exploration en plongée sous glace de lacs d’altitude dans la cordillère des Andes en Argentine autour du volcan Ojos del Salado, au coeur du désert d’Atacama.

Plus de deux semaines passées entre 3500 et 5800 mètres d’altitude en autonomie totale, parcourant une distance à pied de 80 kilomètres avec une charge de 50 kilos…

L’an dernier, ils étaient déjà sur place pour une reconnaissance dans ce “bout du monde”. Une expédition qui s’était soldée par un demi succès, établissant tout de même un nouveau record mondial de plongée en altitude, comme le raconte Frédéric Swierczynski :

“On avait 15 jours de marche d’approche pour s’acclimater, avec un dernier camp de base à 5.500 mètres. Mais on a eu la surprise d’essuyer de fortes chutes de neige. Impossible d’accéder au lac situé à 6.400 mètres : trop de neige et de glace. Il a fallu réviser nos objectifs… Le 19 février 2019,  j’ai pu plonger à 5.870 mètres, en recycleur”.

Record mondial de plongée en altitude

Cette année, les deux compères récidivent. Ils visent les 6.400 mètres, sur les pentes du Nevado Ojos Del Salado, une des montagnes les plus hautes d’Amérique. A cette altitude, le lac sera certainement recouvert de glace et la température de l’eau autour de 2°C.

En Argentine ou sur Mars ?

L’expédition à débuté par un trajet en bus de plus de 30 heures entre Buenos Aires et Cortaderas, ancien poste de douane entre le Chili et l’Argentine, aux portes du désert d’Atacama à 3500 m d’altitude. Ensuite, l’équipe de tournage a progressé à pied, avec guides et mules, sur plusieurs jours, pour laisser le temps au corps de s’acclimater à la très haute altitude.

Moments d’émotion, au col de 5.500 m, quand Fred et Seb sont partis seuls, trainants leurs charriots dans les cailloux, dans le vent et le froid mordant, à la recherche de l’eau de “là haut”… Neuf jours de marche harassante avec le manque d’oxygène, au coeur de la tempête et paradoxalement d’une sécheresse extrême, au point que les explorateurs manqueront d’eau potable et devront renoncer à progresser plus haut.

 

Haute montagne où règne paradoxalement la sécheresse…
© DR

Après plus de 80 km parcourus à pied (et 10 kg de moins sur la balance), un lac se présente à 5400 m. Et le binôme plonge dans l’eau glaciale en combinaison humide et avec de petites bouteilles pour un minimum de poids à transporter. Autre record de plongée en altitude ! Ils font quelques images, prélèvent des échantillons et des spécimens, non sans surprises et entament leur long retour vers la Vie…

“On est proche d’une expédition spatiale, raconte Frédéric. Toute la préparation se fait à ce niveau-là. Il y a 8 % d’oxygène en altitude (contre 21 % sur terre). Se retrouver sous l’eau, là-haut, c’est la même situation qu’un spationaute qui fait une sortie extra-véhiculaire hors de la station spatiale internationale, dans son scaphandre. On fait des études sur les aspects physiologiques de ce type de plongée : on étudie les réactions de notre corps !”

47 ans, ingénieur système, aussi à l’aise en plongée à l’air, aux mélanges, aux recycleurs, en grotte, en lac, en résurgence et maintenant en altitude : Frédéric s’impose comme l’un des explorateurs les plus polyvalent de sa génération.

Le film long métrage réalisé par Sébastien Devrient et Vertiges Prod sera diffusé en salles en Suisse et ensuite en France avec une avant première prévue à Marseille.

« Moments d’émotion, au col de 5.500 m, quand Fred et Seb sont partis seuls, dans le vent et le froid mordant, à la recherche de l’eau de “là haut”…

Les précédents records d’altitude

La première plongée en très haute altitude a été réalisée par Cousteau en 1968 lors de sa fameuse expédition au lac Titicaca, en Bolivie, à 3810 m.

En 1988, la Marine indienne a effectué quelques plongées au nord du Ladakh dans le lac Pangong Tso, à 4328 m d’altitude.

C’est en 1989 qu’une expédition anglaise a plongé dans des lacs au Népal à 4877 m utilisant soit un mélange Nitrox soit de l’oxygène.

Deux médecins français ont également réussi des plongées en altitude : Alain Gleises en 1992 dans le Dolpo au Népal (Himalaya) avec une plongée à l’air à 4400 m et Jean-Claude Le Pechon en 1993 au Chili avec une plongée à l’air et au Nitrox à 4500 m.

En l’an 2000, des plongeurs genevois ont établi un nouveau record en plongeant à 13m de profondeur dans deux lacs du Népal : Gyazumbha II (5170 m) et Gyazumbha VI (5.523 m).

Les martiens…
© DR

Le reportage France 3

Une goutte d’eau sur un volcan – Teaser

A la radio

Croatie | Miljacka

Croatie | Miljacka

Crveno Jezero | Croatie
Dragon’s breath hole | Namibie
Kamacnik | Croatie
Ojos del Salado | Argentine
Miljacka | Croatie
Krupa | Croatie
Kornati | Croatie
Zagorska | Croatie
Stratičnica | Croatie
Gojak | Croatie
Vrelo | Croatie

 

Innover, explorer, préserver. Des altitudes aux profondeurs. En eau douce ou en eau salée. Sous la terre ou sous la mer… Une expérience, une expertise.
Chapeau. Ceci est un bref résumé du texte. Une introduction, quoi. Et rien n’empêche d’écrire plus, et même beaucoup plus pour tirer à la ligne. 

Nous arrivons à la fin d’un séjour de 20 jours dans les Balkans. Deux gros objectifs se terminent avec succès. Nous approchons le kilomètre de fil tiré en plongée souterraine dans le cavité de Miljacka mais aussi entre Cetina Glavas & Gospodska.

Que dire si ce n’est une fois encore de grands moments de bonheur partagés avec l’équipe que ce soit lors des camps sous terre mais aussi tout simplement autour de la table tous réunis.
Vivement l’année prochaine pour la suite des explorations et très prochainement pour la finalisation des topographies.
We arrive at the end of a 20-day stay in the Balkans.
Two big goals end successfully.
We estimate the kilometer of new safe line instaled during cave diving exploration in the Miljacka cavity but also between Cetina Glavas & Gospodska.
What to say if it is once again great moments of happiness shared with the team whether in the camps underground but also just around the table all together.
Strongly next year for the continuation of the explorations and very soon for the finalization of the mappings and the full video.

Ne surtout pas perdre une occasion de rire !
© Florian Launette

Ce livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. 

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

« Phrase d’accroche sur une deux, et pourquoi pas trois lignes si nécessaire… Mais oui ! »

Le livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. La plongée est un merveilleux loisir mais comporte aussi des risques quand il est pratiqué en dehors des règles de sécurité. C’est une activité qui ne s’improvise pas. Ce recueil d’histoires vécues n’est en aucun cas un guide des sites ou un manuel de plongée et ne saurait remplacer une formation avec des moniteurs qualifiés. 

Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. 

Les grandes galeries entre les siphons.
© Florian Launette

L’expédition Miljacka II

Quelques images de l’expédition Miljacka II.
© Florian Launette

Topographies de la grotte

La vidéo

Croatie | Kupa

Croatie | Kupa

Crveno Jezero | Croatie
Dragon’s breath hole | Namibie
Kamacnik | Croatie
Ojos del Salado | Argentine
Miljacka | Croatie
Krupa | Croatie
Kornati | Croatie
Zagorska | Croatie
Stratičnica | Croatie
Gojak | Croatie
Vrelo | Croatie

 

Innover, explorer, préserver. Des altitudes aux profondeurs. En eau douce ou en eau salée. Sous la terre ou sous la mer… Une expérience, une expertise.
Chapeau. Ceci est un bref résumé du texte. Une introduction, quoi. Et rien n’empêche d’écrire plus, et même beaucoup plus pour tirer à la ligne. 

Voilà une superbe semaine de plongée et de nettoyage de la source de la rivière Kupa qui se termine.
Le parc national de Risnjak est un parc national croate.
Il est situé dans les Gorski Kotar, la région la plus montagneuse et boisée du pays, environ à 15 kilomètres de la mer Adriatique à l’intérieur des terres…..quelques humains côtoient les lynx, ours et autres cerfs qui peuplent les lieux.

 

Le livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. La plongée est un merveilleux loisir mais comporte aussi des risques quand il est pratiqué en dehors des règles de sécurité. C’est une activité qui ne s’improvise pas. Ce recueil d’histoires vécues n’est en aucun cas un guide des sites ou un manuel de plongée et ne saurait remplacer une formation avec des moniteurs qualifiés. 

Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. 

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

En Namibie, les scientifiques casqués sont des amateurs éclairés…
© Florian Launette

Ce livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. 

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

« Phrase d’accroche sur une deux, et pourquoi pas trois lignes si nécessaire… Mais oui ! »

Le livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. La plongée est un merveilleux loisir mais comporte aussi des risques quand il est pratiqué en dehors des règles de sécurité. C’est une activité qui ne s’improvise pas. Ce recueil d’histoires vécues n’est en aucun cas un guide des sites ou un manuel de plongée et ne saurait remplacer une formation avec des moniteurs qualifiés. 

Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. 

La source de la Kupa, dans le Parc National de Risnjak.
© DR