Argentine | Lac Ojos Del Salado

Argentine | Lac Ojos Del Salado

Argentine | Lac Ojos Del Salado

Crveno Jezero | Croatie
Dragon’s breath hole | Namibie
Kamacnik | Croatie
Ojos del Salado | Argentine
Miljacka | Croatie
Krupa | Croatie
Kornati | Croatie
Zagorska | Croatie
Stratičnica | Croatie
Gojak | Croatie
Vrelo | Croatie

 

Plus de deux semaines passées entre 3500 et 5800 mètres d’altitude en autonomie totale, parcourant une distance à pied de 80 kilomètres avec une charge de 50 kilos… Sebastien Devrient et Frédéric Swierczinsky viennent d’achever une aventure exceptionnelle : l’exploration en plongée d’un lac d’altitude de la cordillère des Andes au coeur du désert d’Atacama. Texte extrait de : Nouvelle plongée à 5400 m réussie dans les Andes, dans Scuba People.

Ils l’ont fait ! Sebastien Devrient, guide haute montagne et cinéaste et Frédéric Swierczinsky, le plongeur de l’extrême, viennent d’achever une aventure exceptionnelle : l’exploration en plongée sous glace de lacs d’altitude dans la cordillère des Andes en Argentine autour du volcan Ojos del Salado, au coeur du désert d’Atacama.

Plus de deux semaines passées entre 3500 et 5800 mètres d’altitude en autonomie totale, parcourant une distance à pied de 80 kilomètres avec une charge de 50 kilos…

L’an dernier, ils étaient déjà sur place pour une reconnaissance dans ce “bout du monde”. Une expédition qui s’était soldée par un demi succès, établissant tout de même un nouveau record mondial de plongée en altitude, comme le raconte Frédéric Swierczynski :

“On avait 15 jours de marche d’approche pour s’acclimater, avec un dernier camp de base à 5.500 mètres. Mais on a eu la surprise d’essuyer de fortes chutes de neige. Impossible d’accéder au lac situé à 6.400 mètres : trop de neige et de glace. Il a fallu réviser nos objectifs… Le 19 février 2019,  j’ai pu plonger à 5.870 mètres, en recycleur”.

Record mondial de plongée en altitude

Cette année, les deux compères récidivent. Ils visent les 6.400 mètres, sur les pentes du Nevado Ojos Del Salado, une des montagnes les plus hautes d’Amérique. A cette altitude, le lac sera certainement recouvert de glace et la température de l’eau autour de 2°C.

En Argentine ou sur Mars ?

L’expédition à débuté par un trajet en bus de plus de 30 heures entre Buenos Aires et Cortaderas, ancien poste de douane entre le Chili et l’Argentine, aux portes du désert d’Atacama à 3500 m d’altitude. Ensuite, l’équipe de tournage a progressé à pied, avec guides et mules, sur plusieurs jours, pour laisser le temps au corps de s’acclimater à la très haute altitude.

Moments d’émotion, au col de 5.500 m, quand Fred et Seb sont partis seuls, trainants leurs charriots dans les cailloux, dans le vent et le froid mordant, à la recherche de l’eau de “là haut”… Neuf jours de marche harassante avec le manque d’oxygène, au coeur de la tempête et paradoxalement d’une sécheresse extrême, au point que les explorateurs manqueront d’eau potable et devront renoncer à progresser plus haut.

 

Haute montagne où règne paradoxalement la sécheresse…
© DR

Après plus de 80 km parcourus à pied (et 10 kg de moins sur la balance), un lac se présente à 5400 m. Et le binôme plonge dans l’eau glaciale en combinaison humide et avec de petites bouteilles pour un minimum de poids à transporter. Autre record de plongée en altitude ! Ils font quelques images, prélèvent des échantillons et des spécimens, non sans surprises et entament leur long retour vers la Vie…

“On est proche d’une expédition spatiale, raconte Frédéric. Toute la préparation se fait à ce niveau-là. Il y a 8 % d’oxygène en altitude (contre 21 % sur terre). Se retrouver sous l’eau, là-haut, c’est la même situation qu’un spationaute qui fait une sortie extra-véhiculaire hors de la station spatiale internationale, dans son scaphandre. On fait des études sur les aspects physiologiques de ce type de plongée : on étudie les réactions de notre corps !”

47 ans, ingénieur système, aussi à l’aise en plongée à l’air, aux mélanges, aux recycleurs, en grotte, en lac, en résurgence et maintenant en altitude : Frédéric s’impose comme l’un des explorateurs les plus polyvalent de sa génération.

Le film long métrage réalisé par Sébastien Devrient et Vertiges Prod sera diffusé en salles en Suisse et ensuite en France avec une avant première prévue à Marseille.

« Moments d’émotion, au col de 5.500 m, quand Fred et Seb sont partis seuls, dans le vent et le froid mordant, à la recherche de l’eau de “là haut”…

Les précédents records d’altitude

La première plongée en très haute altitude a été réalisée par Cousteau en 1968 lors de sa fameuse expédition au lac Titicaca, en Bolivie, à 3810 m.

En 1988, la Marine indienne a effectué quelques plongées au nord du Ladakh dans le lac Pangong Tso, à 4328 m d’altitude.

C’est en 1989 qu’une expédition anglaise a plongé dans des lacs au Népal à 4877 m utilisant soit un mélange Nitrox soit de l’oxygène.

Deux médecins français ont également réussi des plongées en altitude : Alain Gleises en 1992 dans le Dolpo au Népal (Himalaya) avec une plongée à l’air à 4400 m et Jean-Claude Le Pechon en 1993 au Chili avec une plongée à l’air et au Nitrox à 4500 m.

En l’an 2000, des plongeurs genevois ont établi un nouveau record en plongeant à 13m de profondeur dans deux lacs du Népal : Gyazumbha II (5170 m) et Gyazumbha VI (5.523 m).

Les martiens…
© DR

Le reportage France 3

Une goutte d’eau sur un volcan – Teaser

A la radio

Protée | Méditerranée

Protée | Méditerranée

Chapeau. Ceci est un bref résumé du texte. Une introduction, quoi. Inspirée, si possible, en quelques lignes. Bandes de moutruches ! Et rien n’empêche d’écrire plus, et même beaucoup plus pour tirer à la ligne. Sachant que tout ceci est responsive : allez, on essaye ! En diminuant la largeur de la fenêtre, le nombre de lignes augmente. Magique…

France/Mediterranean sea/Protee submarine
Nice sunday’s dive with Sabine and Christophe
Good dive to test my ‘joy machine’ the side mount rebreather from Divesoft after 100 hours of training: it remains easy to use close to -130 meters deep.🤣
Picture: French Navy Archive, Aldo Ferrucci and Frederic Swierczynski
History…by WIKI!
Protée was one of 31 Redoutable-class submarines, also designated as the 1500 ton boats because of their displacement. The class entered service between 1931 and 1939.
92.3 m (302 ft 10 in) long, with a beam of 8.2 m (26 ft 11 in) and a draught of 4.9 m (16 ft 1 in), she could dive up to 80 m (260 ft). Redoutable-class submarines had a surfaced displacement of 1,572 tonnes (1,547 long tons) and a submerged displacement of 2,082 tonnes (2,049 long tons). Propulsion while surfaced was provided by two 6,000 hp (4,474 kW) diesel motors, with a maximum speed of 18.6 knots (34.4 km/h; 21.4 mph). The submarines’ electrical propulsion allowed them to attain speeds of 10 knots (19 km/h; 12 mph) while submerged. Designated as « grand cruise submarines » (French: « sous-marins de grande croisière »), their surfaced range was 10,000 nautical miles (20,000 km) at 10 knots (20 km/h), and 14,000 nautical miles (30,000 km) at 7 knots (10 km/h), with a submerged range of 100 nautical miles (0 km) at 5 knots (10 km/h).
Laid down on 4 October 1928, Protée was launched on 31 July 1930 and commissioned on 1 November 1932.
Second World War
At the beginning of the Second World War Protée was assigned to the 3rd Submarine Division, based at Toulon, alongside her sisters Achéron (fr), Fresnel (fr) and Actéon (fr). At the beginning of February 1940 the 3rd Submarine Division was briefly transferred to Casablanca to carry out surveillance of the Canary Islands, where a couple of German cargo ships were present. The submarine division was then assigned to the Mediterranean theatre on 12 April, first at Bizerte then, without the Fresnel, at Beirut, under the authority the British commander-in-chief in Alexandria.Protéetook part in several patrols in the Dodecanese until the signing of the armistice between France and Germany on 22 June 1940. On 25 June, the date the armistice came into force, the captain of Protée ignored an order to return to Beirut, and instead sailed to Alexandria, becoming part of Force X (fr).The boat’s commander did receive a remark[clarification needed] during this occasion.
Force X continued in action with the Allies until June 1943, when after several months of negotiations with the French Forces of Africa, to form the French Forces of the Liberation.[3] Protée left Alexandria on 18 June to sail to Oran, departing Oran during November. On 22 November, during the boat’s first mission, she torpedoed a German cargo ship off Agay, but failed to sink her.
On 18 December 1943 Protée, under the command of Capitaine de corvette Georges Millé, sailed to patrol off Marseilles but never returned. The French Navy long thought that the loss of Protée was due to a surface engagement with a German naval vessel.[6] However a dive conducted in 1995 confirmed the theory developed by the United States Navy in the 1950s that the submarine’s loss was caused by striking a mine. There was no mention of an engagement with an Allied submarine in the German naval archives.
Protée disappeared on 20 December 1943 with the loss of all hands, including three Royal Navy liaison personnel. The later submarine Laubie was named after the Protée’s chief engineer, Louis Laubie.
Discovery of the wreck
The wreck was discovered on 6 April 1995 at 43°04′16″N 5°32′14″ECoordinates: 43°04′16″N 5°32′14″E by the COMEX vessel Rémora 2000. Analyses of the damage indicated that she was probably lost after hitting a mine. The wreck was declared a war memorial by the Navy.

En Namibie, les scientifiques casqués sont des amateurs éclairés…
© Florian Launette

Ce livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. 

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

« Phrase d’accroche sur une deux, et pourquoi pas trois lignes si nécessaire… Mais oui ! »

Le livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. La plongée est un merveilleux loisir mais comporte aussi des risques quand il est pratiqué en dehors des règles de sécurité. C’est une activité qui ne s’improvise pas. Ce recueil d’histoires vécues n’est en aucun cas un guide des sites ou un manuel de plongée et ne saurait remplacer une formation avec des moniteurs qualifiés. 

Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. 

En Namibie, Fred se faufile avec allégresse dans les fentes…
© Florian Launette

Croatie | Zagorska

Croatie | Zagorska

Crveno Jezero | Croatie
Dragon’s breath hole | Namibie
Kamacnik | Croatie
Ojos del Salado | Argentine
Miljacka | Croatie
Krupa | Croatie
Kornati | Croatie
Zagorska | Croatie
Stratičnica | Croatie
Gojak | Croatie
Vrelo | Croatie

 

Innover, explorer, préserver. Des altitudes aux profondeurs. En eau douce ou en eau salée. Sous la terre ou sous la mer… Une expérience, une expertise.
Chapeau. Ceci est un bref résumé du texte. Une introduction, quoi. Et rien n’empêche d’écrire plus, et même beaucoup plus pour tirer à la ligne. 

Le livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. La plongée est un merveilleux loisir mais comporte aussi des risques quand il est pratiqué en dehors des règles de sécurité. C’est une activité qui ne s’improvise pas. Ce recueil d’histoires vécues n’est en aucun cas un guide des sites ou un manuel de plongée et ne saurait remplacer une formation avec des moniteurs qualifiés. 

Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. 

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

A -113m, les protées les plus profonds jamais découverts…
© Florian Launette

Ce livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. 

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

« Phrase d’accroche sur une deux, et pourquoi pas trois lignes si nécessaire… Mais oui ! »

Le livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. La plongée est un merveilleux loisir mais comporte aussi des risques quand il est pratiqué en dehors des règles de sécurité. C’est une activité qui ne s’improvise pas. Ce recueil d’histoires vécues n’est en aucun cas un guide des sites ou un manuel de plongée et ne saurait remplacer une formation avec des moniteurs qualifiés. 

Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. 

En Namibie, Fred se faufile avec allégresse dans les fentes…
© Florian Launette

Le film

Pyrénées Orientales | Expertise sur l’accident à Font d’Estramar

Pyrénées Orientales | Expertise sur l’accident à Font d’Estramar

Innover, explorer, préserver. Des altitudes aux profondeurs. En eau douce ou en eau salée. Sous la terre ou sous la mer… Une expérience, une expertise.
Chapeau. Ceci est un bref résumé du texte. Une introduction, quoi. Et rien n’empêche d’écrire plus, et même beaucoup plus pour tirer à la ligne. Sachant que tout ceci est responsive : allez, on essaye ! En diminuant la largeur de la fenêtre, le nombre de lignes augmente. Magique…

– Tu l’as trouvé ?
– Oui.
– Il était où ?
– À moins 234 mètres de profondeur. Son scooter avait explosé.
– Ca va toi ?
– Oui. J’ai tout transmis au parquet.
Il aura fallu 5 heures à Frederic Swierczynski pour remonter l’ordinateur de plongée et les vidéos du speleonaute Finlandais disparu samedi dernier dans le gouffre inondé de Font Estramar à Salses-Le-Château.
Il y a peut-être 5 plongeurs capables d’atteindre de telles profondeurs dans des gouffres immergées. En tout cas, j’en connais qu’un seul capable de rentrer tout droit de Croatie, de rouler 6 heures avec son camion, et de faire cette plongée en seulement 5 heures et de réussir la mission.
Mon pote, tu es un intra-terrestre.
Cavediver died in an accident in a cave in the french Pyrénées-Orientales
Yesterday, a Finnish cavediver has died in the Font d’Estramar, Salses-le-Château, in the Pyrénées-Orientales, at a depth of 200 m. An investigation was opened to determine the cause of the death of this experienced man of 44. Another experienced cavediver also from Finland of 45, was rescued by firefighters. He came out of the cave at 5 pm. The accident occurred in the early afternoon. The body of the victim will be recovered on Sunday or Monday.
__________________________________________________
Pyrénées-Orientales : un homme meurt dans un accident de plongé-spéléo
Hier, un plongeur-spéléo finlandais a trouvé la mort dans l’exsurgence de Font Estramar, à Salses-le-Château, dans les Pyrénées-Orientales, à 200m de profondeur. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes du décès de cet homme expérimenté de 44 ans.
Un autre plongeur-spéléo également de nationalité finlandaise et expérimenté de 45 ans, a été remonté par les pompiers. Il est sorti du gouffre à 17h. L’accident s’est produit en début d’après-midi. Le corps de la victime devait être remonté dimanche ou lundi.

 

Le livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. La plongée est un merveilleux loisir mais comporte aussi des risques quand il est pratiqué en dehors des règles de sécurité. C’est une activité qui ne s’improvise pas. Ce recueil d’histoires vécues n’est en aucun cas un guide des sites ou un manuel de plongée et ne saurait remplacer une formation avec des moniteurs qualifiés. 

Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. 

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

En Namibie, les scientifiques casqués sont des amateurs éclairés…
© Florian Launette

Ce livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. 

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

« Phrase d’accroche sur une deux, et pourquoi pas trois lignes si nécessaire… Mais oui ! »

Le livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. La plongée est un merveilleux loisir mais comporte aussi des risques quand il est pratiqué en dehors des règles de sécurité. C’est une activité qui ne s’improvise pas. Ce recueil d’histoires vécues n’est en aucun cas un guide des sites ou un manuel de plongée et ne saurait remplacer une formation avec des moniteurs qualifiés. 

Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. 

En Namibie, Fred se faufile avec allégresse dans les fentes…
© Florian Launette

Calanques de Marseille | Port Miou

Calanques de Marseille | Port Miou

Innover, explorer, préserver. Des altitudes aux profondeurs. En eau douce ou en eau salée. Sous la terre ou sous la mer… Une expérience, une expertise.
Chapeau. Ceci est un bref résumé du texte. Une introduction, quoi. Et rien n’empêche d’écrire plus, et même beaucoup plus pour tirer à la ligne. 

Sécurisation du fil jusqu’à -140 mètres dans le puits terminal titanesque avec Alex en préparation de la topographie de cette zone.
Prise de data via la sonde profondeur/température/conductivité.
Lâché de fluo pour déterminer le cheminement depuis la zone fond.

En Namibie, les scientifiques casqués sont des amateurs éclairés…
© Florian Launette

Ce livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. 

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

« Phrase d’accroche sur une deux, et pourquoi pas trois lignes si nécessaire… Mais oui ! »

Le livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. La plongée est un merveilleux loisir mais comporte aussi des risques quand il est pratiqué en dehors des règles de sécurité. C’est une activité qui ne s’improvise pas. Ce recueil d’histoires vécues n’est en aucun cas un guide des sites ou un manuel de plongée et ne saurait remplacer une formation avec des moniteurs qualifiés. 

Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. 

En Namibie, Fred se faufile avec allégresse dans les fentes…
© Florian Launette

Namibie | Dragon’s breath hole

Namibie | Dragon’s breath hole

Crveno Jezero | Croatie
Dragon’s breath hole | Namibie
Kamacnik | Croatie
Ojos del Salado | Argentine
Miljacka | Croatie
Krupa | Croatie
Kornati | Croatie
Zagorska | Croatie
Stratičnica | Croatie
Gojak | Croatie
Vrelo | Croatie

 

Innover, explorer, préserver. Des altitudes aux profondeurs. En eau douce ou en eau salée. Sous la terre ou sous la mer… Une expérience, une expertise.
Chapeau. Ceci est un bref résumé du texte. Une introduction, quoi. Et rien n’empêche d’écrire plus, et même beaucoup plus pour tirer à la ligne. 

Le livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. La plongée est un merveilleux loisir mais comporte aussi des risques quand il est pratiqué en dehors des règles de sécurité. C’est une activité qui ne s’improvise pas. Ce recueil d’histoires vécues n’est en aucun cas un guide des sites ou un manuel de plongée et ne saurait remplacer une formation avec des moniteurs qualifiés. 

Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. 

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

En Namibie, les scientifiques casqués sont des amateurs éclairés…
© Florian Launette

Ce livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. 

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

« Phrase d’accroche sur une deux, et pourquoi pas trois lignes si nécessaire… Mais oui ! »

Le livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. La plongée est un merveilleux loisir mais comporte aussi des risques quand il est pratiqué en dehors des règles de sécurité. C’est une activité qui ne s’improvise pas. Ce recueil d’histoires vécues n’est en aucun cas un guide des sites ou un manuel de plongée et ne saurait remplacer une formation avec des moniteurs qualifiés. 

Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. 

En Namibie, Fred se faufile avec allégresse dans les fentes…
© Florian Launette