Innover, explorer, préserver. Des altitudes aux profondeurs. En eau douce ou en eau salée. Sous la terre ou sous la mer… Une expérience, une expertise.
Chapeau. Ceci est un bref résumé du texte. Une introduction, quoi. Et rien n’empêche d’écrire plus, et même beaucoup plus pour tirer à la ligne. Sachant que tout ceci est responsive : allez, on essaye ! En diminuant la largeur de la fenêtre, le nombre de lignes augmente. Magique…

L

le 17 janvier dernier, chez Comex Sa, le plongeur de l’extrême Frederic Swierczynski réalisait une expérience inédite, voici les explications techniques. Azoth Systems, Vertiges Prod.
on January 17th, at Comex Sa, the diver of the extreme Frederic Swierczynski realized an unprecedented experience, here are the technical explanations.
 
2019 démarre en beauté avec la réussite de la 1ère simulation en laboratoire qui reconstitue les conditions réelles d’une plongée en très haute altitude : à 6 400 mètres dans une eau refroidie à 3° !
Vertiges Prod associée au Centre d’Essais Hyperbares de COMEX, a permis à Seb Devrient de filmer cette simulation inédite en caisson hypobare du plongeur de l’extrême, Frederic Swierczynski en vue d’une préparation pour une future plongée en milieu naturel.
Cet évènement marque le début d’une nouvelle aventure entre le réalisateur et le spéléonaute.
………………………………………………………………………………………………..
2019 is off to a good start with the success of the first laboratory simulation, which reconstructs the real conditions of a dive at very high altitude : 21 000 feet in water cooled to 37°F !
Vertiges Prod associated with the COMEX Hyperbaric Testing Center, allowed Seb Devrient to film this unprecedented hypobaric simulation of extreme diver Frederic Swierczynski with a view to preparing for a future dive in the wild.
This event marks the beginning of a new adventure between the director and the speleonaute.
Un grand événement chez Comex aujourd’hui. Cela faisait 15 ans qu’aucune expérience sur un plongeur n’avait eu lieu dans le mythique caisson du centre d’essai. Le plongeur de l’extrême Frederic Swierczynski a été placé en situation d’hypobarie, afin de simuler une plongée en recycleur en haute altitude à 21000 pieds (environ 6400m) dans une eau réfrigérée à 3°. C’est une première. Une séquence de dénitrogénation a été nécessaire avant de procéder à l’expérience. Il était accompagné dans le caisson par le Dr Mathieu Coulange, du personnel Comex (rescue et assistance) ainsi que le réalisateur et guide haute montagne Seb Devrient. Etaient présent sur place le Dr Gardette, Julien Hugon en charge des monitorings doppler (Azoth Systems), les représentants de l’AFP, de la Provence et votre serviteur pour « Plongez ! » magazine
Cette simulation était la 1ère étape préalable à l’aventure que se préparent à vivre Frederic, Julien Hugon, et Sebastien Devrient.
(texte et photos Marc Langleur)
A big event at Comex today. It had been 15 years since any experience of a diver had taken place in the mythical box of the test center. Extreme diver Frederic Swierczynskinski was placed in a hypobaric position to simulate a high altitude rebreather dive at 21,000 feet (about 6400m) in 3 ° chilled water. It’s a first. A denitrogenation sequence was necessary before proceeding to the experiment. He was accompanied in the box by Dr. Mathieu Coulange, Comex staff (rescue and assistance) and the director and mountain guide Sebastien Devrient. On site were Dr. Gardette, Julien Hugon in charge of doppler monitoring (Azoth Systems), representatives of AFP, Provence and your servant for « Plongez! » magazine
This simulation was the first step prior to the adventure that prepare to live Frederic, Julien Hugon, and Sebastien Devrient.

En Namibie, les scientifiques casqués sont des amateurs éclairés…
© Florian Launette

Ce livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. 

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

« Phrase d’accroche sur une deux, et pourquoi pas trois lignes si nécessaire… Mais oui ! »

Le livre relate des faits réels. Parfois dramatiques. La plongée est un merveilleux loisir mais comporte aussi des risques quand il est pratiqué en dehors des règles de sécurité. C’est une activité qui ne s’improvise pas. Ce recueil d’histoires vécues n’est en aucun cas un guide des sites ou un manuel de plongée et ne saurait remplacer une formation avec des moniteurs qualifiés. 

Enfin, les comportements et techniques décrites ne sont pas toujours des exemples à suivre. Souvenez-vous : un bon plongeur est un vieux plongeur. Il est composé de récits d’action, se suffisant à eux-mêmes et de souvenirs, souvent plus anciens. Des réflexions et morales que ces actions ont inspirées. Inserts plus « philosophiques et littéraires » qui peuvent se lire séparément. Pour en faciliter la découverte, ils sont rédigés dans une autre typo.

Ce livre composé de « nouvelles » de taille variable, comme les aléas de la vie, peut se lire de façon linéaire (du début à la fin) ou dans le désordre. Insérer liens hypertextes sous forme (pour la version imprimée) de renvoi aux pages et chapitres. 

En Namibie, Fred se faufile avec allégresse dans les fentes…
© Florian Launette